Techniques d'évaluation des biens immobiliers

EEC.0U

La prochaine formation est prévue pour à l'hiver 2018.

 


But du programme

Le Centre de formation continue du Séminaire de Sherbrooke a développé le programme Techniques d'évaluation de biens immobiliers afin de répondre à une demande importante du milieu de l'évaluation. Les cours de ce programme ont été conçus pour couvrir les exigences professionnelles du milieu de l'évaluation. Il vise à former des techniciens capables d'assister adéquatement l'évaluateur agréé. Les détenteurs d'une attestation d'études collégiales en Techniques d'évaluation de biens immobiliers seront reconnus par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.


Perspectives professionnelles

Les techniciens en évaluation sont appelés à travailler au sein du secteur privé, public et parapublic, tant au gouvernement fédéral qu'au gouvernement provincial ou municipal, soit : bureaux d'évaluateurs agréés, municipalités, Gouvernement du Québec (ministère des Transports du Québec, ministère des Affaires municipales), institutions financières, compagnies d'assurances. Les perspectives professionnelles pour la période de 2011-2015 sont favorables. Considérant l'évolution de la demande de main-d'œuvre prévue et la situation par rapport au chômage en début de période, les perspectives d'intégration au marché du travail seront bonnes. Le salaire annuel moyen est de 39 000 $.


Clientèle visée

Ce programme s'adresse à toute personne qui désire effectuer une orientation ou une réorientation de carrière et mettre à profit son sens développé de l'observation, sa capacité à bien communiquer, sa facilité à travailler en équipe et avec l'informatique, son intérêt pour la construction, le travail de bureau et le travail de terrain, ainsi que son habileté à analyser et porter un jugement. Avoir quelques connaissances de base en construction serait un atout.


Description de l'emploi

Le technicien en évaluation de biens immobiliers détermine, en collaboration avec l'évaluateur agréé, la valeur marchande de maisons ou d'immeubles déjà construits. Il inspecte divers bâtiments, effectue des relevés et des recherches au bureau d'enregistrement. Il calcule la valeur des matériaux de construction de l'immeuble en prenant des mesures et en observant sa structure. Il vérifie l'exactitude des données recueillies et fait des statistiques ou prépare des tableaux en vue de faire des rapports d'évaluation.


Liste des cours du programme

  • Droits en affaires immobilières
  • Activités de collecte de données
  • Relevé technique d’un immeuble
  • Introduction à l’évaluation de biens immobiliers
  • Mathématiques financières en affaires immobilières
  • Méthode du coût
  • Méthode des ventes
  • Méthode du revenu
  • Initiation pratique à l’informatique
  • Activités d’analyse de données
  • Méthode du revenu-Application informatique
  • Calcul du coût de construction commerciale
  • Projet de fin d’études
  • Stage (7 semaines)

Durée et horaire

La durée de la formation est de 1125 heures réparties normalement sur 44 semaines, à temps plein. Les cours sont dispensés du lundi au vendredi de 13 h à 16 h et du lundi au mercredi de 17 h à 20 h. Il y a en moyenne 24 heures de cours par semaine.


Coût de la formation

  • Frais d'ouverture de dossier (payables au dépôt de la demande d'admission) - non remboursables : 40 $
  • Droits d'inscription : 90 $ par session
  • Droits de scolarité* : 4 500 $
  • Le montant total des droits de scolarité sera réparti sur le nombre de sessions. Ces frais seront payables par chèques postdatés au moment de l’inscription. Le paiement des frais d’inscription et des droits de scolarité pour la session confirme votre inscription.

Prévoir des déboursés supplémentaires pour entre autres :

  • Les manuels, cahiers d'exercices et tout autre matériel didactique ou frais d'examens des diverses corporations.
  • Personnes qui résident au Québec depuis moins d'un an.

Veuillez prendre note que la formation comprend trois sessions.

Tous les candidats sont soumis à une entrevue de sélection.

Si l'élève ne suit aucun cours ou quitte durant la session, les droits de scolarité sont remboursables au prorata des cours non officiellement suivis. Au moment de son départ, l'élève doit remplir une fiche de départ qu'il se procure au Secrétariat des études. La date inscrite sur cette fiche sert à calculer le montant dû.  Des frais fixes équivalant à 10 % des droits de scolarité de la session seront déduits du montant à rembourser, s'il y a lieu.

* Sujet à changement sans préavis