Commerce international

LCA.4A

Aucune formation prévue pour l’année 2017.

 


But du programme

Assurer la création d'une main-d'oeuvre spécialisée pouvant agir comme négociant en commerce international, être capable de répondre adéquatement aux besoins des entreprises canadiennes et québécoises désireuses de développer des nouveaux marchés par le biais de l'exportation et de l'importation et poursuivre les transactions commerciales à l'étranger.


Perspectives professionnelles

Les perspectives professionnelles sont très favorables; le taux prévu de demande de main-d'œuvre est supérieur à la moyenne. La mondialisation de l'économie amène de plus en plus d'entreprises à se lancer dans le commerce international. Les grandes ententes économiques comme l'accord sur le libre-échange nord-américain (ALENA), l'unification de l'Europe et les négociations de l'OMC (organisation mondiale du commerce) favorisent les transactions des biens et services. Le salaire hebdomadaire moyen à l'entrée sur le marché du travail se situerait autour de 500 $.


Clientèle visée

Les qualités généralement recherchées par les employeurs sont l'autonomie, l'esprit d'initiative, le sens de l'organisation et des responsabilités, la facilité à communiquer et à persuader, et être ouvert aux différences culturelles. Il y a certaines conditions particulières reliées à cet emploi soient le bilinguisme obligatoire et la connaissance d'une troisième langue comme atout. Les heures sont variables, puisqu'on doit composer avec les horaires internationaux et il y a toujours une possibilité de voyages d'affaires à l'étranger.


Description de l'emploi

Cette personne s'occupe des transactions de biens et de services d'importation et d'exportation pour une entreprise. De façon plus précise, elle est appelé notamment à réaliser des études de marché, solliciter de la clientèle et faire de la promotion, calculer le prix des marchandises, s'occuper de la facturation, du transport et des procédures douanières et connaître les politiques gouvernementales sur les échanges commerciaux ainsi que le programme de soutien offert aux entreprises.


Carrières

  • Technicien en commerce international
  • Courtier en douanes
  • Coordonnateur des ventes à l'exportation
  • Représentant technique à l'étranger
  • Délégué commercial

Éléments du programme

  • Communications des affaires
  • Initiations aux notions des douanes
  • Stratégie de développement des marchés
  • Transport et logistique

Durée et horaire

La durée de la formation est de 47 semaines, à temps plein, comprenant un stage de huit semaines. Les cours sont habituellement dispensés du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h. Quelques cours pourront aussi être dispensés en soirée.


Coût de la formation

  • Frais d'ouverture de dossier (payables au dépôt de la demande d'admission) - non remboursables: 40 $
  • Droits d'inscription : 90 $ par session
  • Droits de scolarité* : 5160 $
  • Le montant total des droits de scolarité sera réparti sur le nombre de sessions. Ces frais seront payables par chèques postdatés au moment de l’inscription. Le paiement des frais d’inscription et des droits de scolarité pour la session confirme votre inscription.

Prévoir des déboursés supplémentaires pour entre autres :

  • Les manuels, cahiers d'exercices et tout autre matériel didactique ou frais d'examens des diverses corporations.
  • Personnes qui résident au Québec depuis moins d'un an.

Si l'élève ne suit aucun cours ou quitte durant la session, les droits de scolarité sont remboursables au prorata des cours non officiellement suivis. Au moment de son départ, l'élève doit remplir une fiche de départ qu'il se procure au Secrétariat des études. La date inscrite sur cette fiche sert à calculer le montant dû.  Des frais fixes équivalant à 10 % des droits de scolarité de la session seront déduits du montant à rembourser, s'il y a lieu.

* Sujet à changement sans préavis