Aide à l’éducation borroméenne

En 1941, un ancien du Séminaire Saint-Charles Borromée, l'architecte André Royer, propose à quelques amis de se joindre à lui pour mettre sur pied un « comité spécial des Anciens » afin de venir en aide à des élèves du Séminaire « pourvus de talents, mais dépourvus d'argent ».

Grâce à l'ardeur du travail de cette équipe de fondateurs, le lieutenant-gouverneur de la province de Québec sanctionne l'incorporation du nouvel organisme le 16 avril 1942 en vertu de la troisième partie de la Loi des compagnies du Québec.

Lors d'une assemblée spéciale du conseil de Direction tenue le 1er septembre 1942, on accorde une première bourse à un élève du Séminaire : et ça continue toujours depuis…

À la fin de l'année 2004, l'Aide à l'Éducation Borroméenne a conclu une entente avec la Fondation du Séminaire de Sherbrooke dans un souci d'un meilleur partenariat afin de poursuivre sa mission auprès des jeunes qui désirent se préparer à la vie au sein d'une école qui compte près de 140 ans d'existence.
En 2013, à la suite d’une fusion de l’AÉB Inc. avec la Fondation du Séminaire de Sherbrooke, une nouvelle appellation voit le jour : Bourses AÉB de la Fondation du Séminaire de Sherbrooke (Bourses d’Aide à l’Éducation Borroméenne de la Fondation du Séminaire de Sherbrooke). La mission de cet organisme demeure toujours d’aider des jeunes « pourvus de talents, mais dépourvus d'argent » à poursuivre leurs études au Séminaire.

  • Des dates limites sont prévues pour effectuer une demande (voir le formulaire). Toutes les demandes sont traitées confidentiellement par le comité prévu à cet effet.
  • L’étudiante ou l’étudiant doit d’abord avoir fait appel au programme d’Aide financière aux études du Gouvernement du Québec.

FORMULAIRE - BOURSES AÉB


Information :

Besoin d’informations supplémentaires : insérer formulaire Google avec redirection vers aeb@seminaire-sherbrooke.qc.ca